Banane plantain : Origine et utilisation

La banane plantain, également appelée banane cochon dans certaines régions ou simplement plantain en Afrique, banane farine dans les Antilles, ou encore banane à cuire, est un fruit nettement moins sucré que les bananes habituellement consommées en dessert.

Banane plantain
Cette variété de banane-légume, plus longue que la banane-fruit (de 30 à 40 centimètres), à la peau verte et épaisse, n’est comestible crue qu’à parfaite maturité (peau noire, chair ramollie).

Elle est couramment consommée dans une grande partie de l’Afrique, dans les Caraïbes, en Amérique centrale et dans certains pays d’Amérique du Sud.

Utilisation

Ces bananes sont cuisinées de diverses façons pour remplacer les légumes ou le pain et accompagner des plats de viande, poulet, poisson.

On peut tout simplement les faire bouillir (en particulier quand elles ne sont pas tout à fait mûres) en les servant entières ou en en faisant une bouillie remplaçant le manioc ou le porridge de maïs ; les frire dans de l’huile de palme, coupées dans leur longueur ou en tranches fines comme des chips ; les enfiler sur des brochettes, en petits cylindres alternés avec des petits cubes de viande ; etc.

On peut aussi les découper en lamelles et les faire sécher, en y ajoutant un peu de sel.

Elles entrent dans la composition du foutou ivoirien et de la potée antillaise.

Pour plus de détails et produits sur www.france-asie.biz

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s