Archives de Catégorie: produit africain grenoble

Le beurre karité : protéger et embellir votre peau naturellement !

Noix de karitéLa noix de karité est utilisée dans plusieurs contrées d’Afrique depuis des millénaires. On raconte que la reine Néfertiti devait sa grande beauté à l’utilisation du beurre de karité car le complexe gras extrait des noix renferme d’extraordinaires vertus réparatrices de la peau.

L’arbre de karité peut vivre 300 ans. Ses fruits sont mûrs à l’époque des grandes tornades et tombent au mois de juin. Le noyau contient 50% de corps gras qui peut être extrait par 3 procédés mais l’extraction mécanique permet d’obtenir un beurre naturel qui conserve toutes ses propriétés.

L’hiver, le vent, les intempéries, la sécheresse des maisons sont autant de facteurs agressants qui réclament une hydratation soutenue et en profondeur. Bientôt, vos lèvres fendilleront par le froid, vos mains gerceront. Avez-vous pensé à utiliser un bon émollient tous les jours? Comme tous les corps gras végétaux, le beurre de karité a des effets adoucissants, anti-desséchants et protecteurs.

Pour plus de détails et produits sur www.france-asie.biz

Portail de conseils pratiques des pros près de chez vous !

Retrouvez d'autres conseils pratiques des pros près de chez vous

Savon noir d’Afrique de l’Ouest

Le savon noir de hammam est très connu mais celui d’Afrique de l’Ouest l’est beaucoup moins. Pourtant ce savon traditionnel est particulièrement doux et respectueux des peaux sensibles, sèches et mixtes du fait de la richesse nutritive de ses ingrédients de base (karité, huile de palme, huile de coco …).

L’African black soap fait des miracles sur les peaux agressées par les rigueurs de notre climat sec, par la pollution ou encore par l’eau calcaire et chlorée.

D’autres parts, il est très efficace pour lutter contre les tâches pigmentaires.

Pour plus de détails et produits sur www.france-asie.biz

Portail de conseils pratiques des pros près de chez vous !

Retrouvez d'autres conseils pratiques des pros près de chez vous

Fleurs de bissap ou l’oseille rouge, faites votre propre boisson exotique !

Fleurs de bissap, oseille de l'Afrique

Fleurs d’hibiscus séchées ou encore fleurs de bissap, il existe une variété d’hibiscus appelée oseille rouge de Guinée ou Karkadé.

Elle est originaire d’Afrique où l’on fait sécher ces fleurs rouges pour en faire une boisson très rafraîchissante appelée boisson de bissap en Afrique ou karkadé (ou carcadé) en Egypte.

On peut utiliser ces fleurs d’hibiscus séchées pour faire des infusions, les mélanger avec du thé vert ou en faire des sirops sucrés qui accompagnent très bien les fruits rouges.

Vous pouvez trouver les fleurs d’hibiscus séchées dans notre magasin ou bien dans les magasins spécialisés dans les produits africains proche de chez vous.

Sa couleur est magnifique, ainsi que son goût acidulé et l’ensemble est très rafraîchissant.

Vous pouvez y ajouter de la menthe fraîche, de l’eau de fleur d’oranger, du sucre vanillé et même du gingembre.


boisson bissap ou aux fleurs de bissapRecette de boisson fraîche aux fleurs d’hibiscus

Pour 2 litres de boisson :

  • 2 litres d’eau
  • 1 cuillère à soupe de fleurs d’hibiscus
  • 100 g de sucre

Versez tous les ingrédients dans un grand saladier et laissez macérer 2 heures en remuant de temps en temps.

Filtrez, goûtez et ajoutez éventuellement plus de sucre car certains préfèrent cette boisson plus sucrée.

Conservez cette boisson au frais dans des bouteilles en verre.

A la votre !

Pour plus de détails et produits sur www.france-asie.biz

Portail de conseils pratiques des pros près de chez vous !

Retrouvez d'autres conseils pratiques des pros près de chez vous

Sénégal : Le poisson nommé « Thiof » et le plat national « thiéboudienne »

Thiof ou mérouLe Sénégal a la réputation d’offrir la meilleure cuisine d’Afrique de l’Ouest, le thiep bou dien est son plat national.

Il se compose de poisson, généralement du thiof, de légumes variés et de riz.

Le thiof, Epinephelus aeneus ou mérou bronzé, est le poisson le plus renommé au Sénégal pour sa chair ferme et fine.

Plat national du Sénégal le « thiéboudienne »
Thiéboudienne
1 kg de thiof. Le thiof peut-être remplacé par du colin qui lui ressemble, ou un poisson maigre comme du merlu ou de la dorade.
100 g de poisson séché
100 g de tomates concentrées, 1 poivron vert
200 g de carottes, 200 g de patates douces, 200 g de navets, 200 g d’aubergines
2 oignons, 1 piment rouge
1 kg de riz
huile d’arachide, sel, poivre, persil

Couper le poisson en tranches, préparer la farce en pilant 1 oignon, le persil et le piment, saler.

Piquer chaque tranche et introduire un petit peu de cette farce.

Faire dorer à l’huile d’arachide les morceaux de poissons dans une casserole.

Ajouter 1 oignon, la tomate concentrée délayée dans un peu d’eau, porter à ébullition.

Ajouter les légumes épluchés et le poisson séché coupé en morceaux, recouvrir d’eau, saler et poivrer.

Laisser mijoter à couvert pendant 30 mn, ajouter le poisson et continuer la cuisson à feu doux 30 mn.

Cuire le riz à part.

Pour plus de détails et produits sur www.france-asie.biz

Portail de conseils pratiques des pros près de chez vous !

Retrouvez d'autres conseils pratiques des pros près de chez vous

La noix de kola : remontant naturel !!

Noix de kolaDurant des millénaires, les Africains ont mâché des graines de kola pour combattre la fatigue physique et intellectuelle et pour contrer la dépression. De plus, ils leur attribuaient, comme au café et au chocolat, des vertus aphrodisiaques. Cela explique peut-être pourquoi, aujourd’hui, elle fait partie des ingrédients de certaines préparations vendues comme « toniques sexuels ».

La poudre de kola fit l’objet d’un important commerce dès le XIVe siècle. Les voyageurs l’échangeaient même contre de la poussière d’or avant d’entreprendre la traversée du Sahara. Cela leur permettait de mieux tolérer la fatigue, la faim et la soif durant le long voyage.

Les musulmans, dont la religion interdit de consommer de l’alcool, appréciaient particulièrement le kola dont ils tiraient une boisson stimulante favorisant les contacts sociaux. Plus près de nous, le Coca-Cola® renfermait à l’origine du kola, aujourd’hui remplacé par de la caféine de synthèse. La noix de kola est approuvée comme additif alimentaire par le Conseil de l’Europe.

Vous pouvez trouver des noix de kola dans notre magasin.

Pour plus de détails et produits sur www.france-asie.biz

Portail de conseils pratiques des pros près de chez vous !

Retrouvez d'autres conseils pratiques des pros près de chez vous

L’huile de palme

noixpalme.jpgExtraite de la noix de palmier, sa richesse en caroténoïdes et en vitamines E lui confère des propriétés anti-oxydantes très appréciées des Africaines.

En Côte-d’Ivoire, les femmes l’utilisent quotidiennement aussi bien pour se protéger des rayons nocifs du soleil que pour hydrater et assouplir leur peau après la toilette.

Contrairement au beurre de karité, dont l’odeur un peu rance peut indisposer, l’huile de palme exhale une fragrance proche de celle du monoï. On peut donc l’utiliser seule ou lui additionner un peu de jus de citron avant de s’en appliquer sur le corps.

Pour plus de détails et produits sur www.france-asie.biz

Portail de conseils pratiques des pros près de chez vous !

Retrouvez d'autres conseils pratiques des pros près de chez vous

Recette : Le Caldou

Le caldouNombre de personnes : 4
Temps de préparation : 40 mn
Temps de cuisson : 35 – 45 mn

Ingrédients

  • 2 tilapias
  • 5 oignons
  • 50 g. de poisson sec
  • 1 botte de bissap vert
  • 150 g. de gombos
  • 1 verre d’huile d’arachide
  • 2 carottes
  • 2 cubes d’arôme poisson
  • 1 petit piment
  • sel, poivre

Recette

Coupez les poissons en deux, après les avoir écaillés, nettoyés et vidés.

Passez les oignons au mixer et faites-les revenir dans l’huile. Quand ils sont dorés, ajoutez 2 litres d’eau et les morceaux de poisson.

A ébullition, ajoutez les cubes de bouillon. Salez légèrement, et poivrez.

Épluchez les carottes, ajoutez-les au poisson ainsi que le reste des gombos et le poisson sec.

Nettoyez les gombos et équeutez les.

Nettoyez le bissap vert (ne gardez que les feuilles).

Dans une casserole, mettez un peu d’eau, du sel, le piment, les feuilles de bissap ainsi que la moitié des gombos et faites cuire jusqu’à ce que les feuilles soient tendres. A ce moment, égouttez le mélange bissap et gombos et pilez le tout. Si la sauce est trop épaisse, ajoutez un peu de jus de cuisson.

Servez le poisson en sauce accompagné de riz blanc. La sauce bissap est consommée comme condiment.

Pour plus de détails et produits sur www.france-asie.biz